The Vampire Diaries : The More You Ignore Me The Closer I Get (6×06)

Par défaut
"On va ruiner les feels des shippers mais s'il faut faire des incohérences grosses comme des buildings pour ça" Caroline Dries, Julie Plec.

« On va ruiner les feels des shippers même s’il faut faire des incohérences grosses comme des buildings pour ça!! » Caroline Dries, Julie Plec.

En attendant la diffusion de l’épisode 7 qui débarque ce soir sur la CW, voici une petite rétrospective de l’épisode dernier qui ne s’inscrivait pas tout à fait dans la lignée d’une saison 6, qui avait pour ainsi dire très bien démarrée. Elle avait un moment mis une de ses relations « phare » qui avait phagocyté (il faut être honnête!)  en partie la saison 5 en pause, pour mieux faire briller certains de leurs personnages oubliés et créer d’autres dynamiques et/ou approfondir d’autres relations (les amitiés Bonnie/Damon, Caroline/Enzo, Stefan/Elena, Alaric/Elena, Caroline/Elena, Alaric/Jeremy, etc…). Dans le même temps, elle avait remis au goût du jour ses codes de teen show horrifique à suspens efficace assez jouissif, reboosté sa mythologie en faisant en sorte de ne pas la faire tourner qu’autour de la romance  et lancé des intrigues qui tenaient la route. Seulement voilà, c’était bien le temps que ça a duré mais ces jours bénis sont, à priori, révolus (en tout cas dans cet épisode!) … Jugez plutôt!

L’histoire est relativement simple :

"Sens-tu le suspens monter tandis que "personne" ne sait si on va se remettre ensemble un jour?" Damon.  ".... Non!" Elena.  (Source image : The Vampire Diaries France).

« Sens-tu le suspens monter tandis que « personne » ne sait si on va se remettre ensemble un jour? » Damon.
« …. Non! » Elena.
(Source image : The Vampire Diaries France).

Tripp emmène Ivy et d’autres vampires anonymes faire un petit tour dans son fourgon exterminateur, histoire d’assister à un panel de décès aussi sanglant que varié (RIP Ivy!) . Du côté de Whitmore, c’est un « chassé-croisé » à base de « je t’aime, moi non plus » qui s’organise entre Damon et Elena, pendant presque toute la durée de l’épisode.

Cela dit malgré ça, les deux larrons trouvent le temps de :

  • Pour l’un :
  1. laisser des messages poignants à Bonnie sur sa boite vocale (sans toutefois penser à la chercher, grrr).
  2. retrouver son frère et ses potes, de reprocher à leurs compagnons de boissons ressuscités d’avoir lobotomisé sa compagne.
  3. être pris en otage par des profs de sports psycho-fous et de manquer de mourir parce que Dôme anti-magie oblige.
  • Pour l’autre :
  1. aider Alaric à voir ce que mijote sa presque future copine. 
  2. découvrir que celle-ci est une sorcière devenue médecin et prof d’université avec des secrets plein sa besace.
  3. aller sauver son ex-futur copain d’une mort certaine sans y parvenir.
  4. décider si oui ou non elle veut retrouver la mémoire. Spoiler Alert : le oui l’emporte.

De son côté, Matt fait un petit discours à Enzo comme quoi il est de toutes façons trop psychopathe pour cette ville et qu’il fait trop de dégâts… mais reste pantois quand ce dernier lui déroule la liste des meurtres qu’ont commis ses meilleurs amis tout en ajoutant qu’il aurait bien envie d’en parler à son nouveau copain tortionnaire et tordu en commençant par le chiffre 353. Un peu secoué, mais aussi motivé par cette révélation, ce dernier averti Stefan et Caroline que ça pue, tout en fouillant avec Sarah (qui a tapé l’incruste) le bureau de Tripp pour savoir ce que sait réellement ce dernier sur le gang.

"Tu te rappelles quand on avait une cellule pour deux et qu'on se racontait des histoires sur nos tortures communes jusqu'à pas d'heure" Enzo.  "Arrête de prendre cet amoureux Enzo." Damon. (Source image : The Vampire Diaries France.)

« Tu te rappelles quand on avait une cellule pour deux et qu’on se racontait des histoires sur nos tortures communes jusqu’à pas d’heure » Enzo.
« Arrête de prendre cet amoureux Enzo. » Damon.
(Source image : The Vampire Diaries France.)

Après bien des péripéties impliquant nombre de bastons avec des chasseurs de vampires dans des dortoirs déserts (on ne peut plus espionner son ex correctement de nos jours, c’est scandaleux!), tout ce beau monde se retrouve sur les départementales et routes de campagne menant à Mystic Falls pour pouvoir intercepter le fourgon maudit de Tripp qui a désormais Damon et Enzo à son bord.

A partir de là tout part en vrille, puisque c’est au binôme Stefan et Alaric que revient la lourde tâche d’essayer de combler les trous béants du script qui font leur apparition comme par enchantement. Tâche dont ils s’acquittent pas spécialement avec brio puisqu’Alaric, oubliant ses pouvoirs de super vampire capable de prendre à parti la famille originelle sans se fatiguer en saison 3, provoque un carambolage digne des meilleures scènes d’action de Taxi et envoi tout ce petit monde sous le dôme de la mort. Pour nous faire oublier ce désastre Stefan remet sa coupe de héros en place et prend sur lui d’aller sauver Damon et Enzo tandis que Jo, sortie de nulle part vient en aide à Alaric qui redevient humain… sans mourir… grâce à…. euh un massage cardiaque. Tiré par les cheveux? Attendez de lire la suite, dans une séquence pseudo-dramatique Elena reste en plein milieu de la route qu’elle était en train de parcourir face à Caroline qui lui annonce (dramatiquement toujours) qu’elle ne retrouvera jamais la mémoire. Voilà, voilà.

"Mais je comprend pas Katherine n'était plus contrainte quand Elijah s'est fait dagué en saison 2! Doit-on en déduire que j'ai l'électro-encéphalogramme plat ou que les scénaristes ont pris de la beuh?" Elena.  "..." Caroline.

« Mais je comprend pas Katherine n’était plus contrainte quand Elijah s’est fait dagué en saison 2! Doit-on en déduire que j’ai l’électro-encéphalogramme plat ou que les scénaristes ont pris de la beuh? » Elena.
« … » Caroline.

L’épisode se termine avec Jo et Alaric qui flirtent à l’hôpital tandis qu’Elena de retour au dortoir arrive enfin à ouvrir la porte à Damon sans se jeter par la fenêtre.

"J'ai pris mon plus bel air indécis, de ceux que je faisais très bien en saison 3... ça te plait?" Elena. ".... Non!" Damon.

« J’ai pris mon plus bel air indécis, de ceux que je faisais très bien en saison 3… ça te plait? » Elena.
« …. Non! » Damon.


Bonus :

Les retours de Damon et d’Enzo font bien plaisir parce qu’on a besoin de gens qui balancent des vannes bien senties qui font mouches. Les échanges de Damon avec Alaric sont particulièrement savoureux, ceux avec son frère également. Pareil pour ceux avec Enzo. Et il y avait pas mal de moments poignants également, celui avec Jeremy par exemple.

Je profite de ce moment pour remettre mon petit prix d’interprétation à Ian Somerhalder pour cette scène.

Jo : le personnage de Jo m’intrigue enfin. Sans surprise cette dernière avait bien quelques secrets cachés dans ses placards et quelques compétences magiques de plus à ajouter à son CV de médecin. De là, à dire qu’elle fait certainement parti du Gemini Coven dont en entend parler depuis le début il n’y a qu’un pas. Et j’en fais même un deuxième en me disant qu’elle peut-être même la sœur survivante de Kai. A voir.

Le fait qu’Alaric refuse de redonner ses souvenirs à Elena sans son consentement. Cette dernière a le droit qu’on lui laisse une liberté de choix sur comment diriger sa vie au bout d’un moment. Droit qu’on lui enlève partiellement depuis quelques saisons en la rendant dépendante des Salvatore depuis un bail. Cette dernière a, après tout toutes les cartes en main (son journal, sa lettre, ses amis, etc…), la balle est dans son camp.

Le fait qu’Elena prenne le temps de la réflexion. Et oui c’est moi qui dit ça, alors que son indécision dans les saisons précédentes surtout en saison 3 me les brisait modèle géant et que j’en ai marre de ne la voir s’interroger que sur sa vie sentimentale dans la série. Mais là elle a assimilé les conseils de son ancien-moi et il est compréhensible qu’une histoire d’amour qui vous pousse dans des extrêmes destructeurs (avec un « inconnu » relatif) quand ça ne va pas, ne soit pas réellement séduisante au premier abord. Cela dit, bémols (à voir dans la rubrique ci-dessous!).

Alaric a eu raison de faire son mea culpa à Stefan pour lui avoir reproché d’avoir abandonné alors qu’il avait fait la même chose de son côté et qu’il ne reprochait pas ça à Elena non plus.

La tension entre Stefan et Caroline dans les bois (Caroline a un truc pour les romances forestières c’est pas possible) plutôt mignon.

Le fait que Caroline renvoi Stefan aux calendes après des excuses aussi faibles que celles qu’il lui a donné était assez jouissif et pour tout dire mérité.


Bémols : 

Je commence par ce qui m’a mise le plus de travers : les 10 dernières minutes de l’épisode!! Comme je le disais plus haut, la saison 6 avait très bien commencée mais là, on retombe clairement dans les travers qui ont fait que la saison 5 ne passait pas la rampe à savoir qu’on fait des incohérences scénaristiques juste pour raconter l’histoire d’un ship qui ne devrait plus avoir d’obstacles à l’heure actuelle (on a déjà donné qu’on les laisse ensemble et qu’on passe à autre chose!). Les rapports de force entre vampires, super-vampires en l’occurrence, sorcières et humains ont toujours été plus ou moins flexibles pour arranger le script dans la série (et dans The Originals il y a quelques temps), mais là on passe clairement les bornes. D’abord Alaric n’utilise ses pouvoirs de super-vampires que pour contraindre Elena… et c’est tout. Il ne tue pas Tripp parce que… euh se faire traîner comme un malpropre sur le bitume c’est fun et que c’est plus dramatique comme scène. WTF???!!!! Ensuite comment se fait-il que la lobotomie d’Elena ne fonde pas comme neige au soleil? Katherine en saison 2 avec Elijah dagué n’avait pas eu ce problème. Bref, les scénaristes veulent rajouter une tension là ou elle ne devrait pas exister! Et d’ailleurs, elle n’existe pas. Qui doute réellement dans l’auditoire que ce couple ne va pas se remettre ensemble? C’est un peu comme pour Liam, personne ne l’envisage comme une menace réelle donc il ne sert officiellement à rien… et à tirer l’héroïne vers le bas, en prime.

Ou est Bonnie, l’un des personnages les plus intéressants de cette saison?!! J’ai besoin de ma dose de sorcière badass.

Et pourquoi Damon ne remue pas spécialement ciel et terre pour la chercher? Bon il est difficile pour lui d’avoir de l’espoir mais le choix scénaristique (et pas spécialement du personnage) laisse franchement à désirer. Et puis pas facile de chercher quand on se fait alpaguer presque d’entrée de jeu par un cinglé j’en conviens. Cela dit, le personnage n’est pas du genre à lâcher comme ça… Bref, j’ai envie de ranger un peu ça dans la catégorie des incohérences.

Le Bamon me manque car c’était une dynamique plus intéressantes et enrichissantes pour les 2 personnages que n’importe quels ships vus, vus, revus et corrigés.

Elena : Le personnage d’Elena est toujours problématique pour moi et la liste de mes griefs avec elle est, sans doute, assez longue pour remplir une édition papier du code pénal. J’aimerais donc résumer la chose de la manière suivante : Elena + n’importe quel « love-interest » (Damon, Stefan, Liam, Tartenpion…), ses tribulations sentimentales de tout poil et rien d’autres = Zzzzzz. A l’inverse Elena + intrigue en dehors de ça = c’est déjà mieux. Sauf que là, on la remet au centre d’un pseudo triangle amoureux et je ne suis déjà plus intéressée.

L’étoile de Tripp, le prof de sport timbré, a bien pâli! Bon villain percutant au début, lui et son corbillard musical deviennent redondants maintenant. Je veux qu’on commence à ouvrir le chapitre « sorcières » qu’on nous présente ostensiblement depuis quelques épisodes.

Ivy est morte, snif. Ce personnage presque figurant était attachant RIP.

En dehors des incohérences de cette SL citée plus haut, je ne me prononce pas encore sur le fait qu’Alaric soit redevenu humain. Point noir : C’est un gâchis qu’on ne l’ait utilisé que comme outil scénaristique pour le Delena. Bonus : il n’a plus aucune raison d’en être un maintenant et les choses intéressantes peuvent peut-être pointer le bout de leur nez pour lui.

Sarah et Liam ne servent à rien. Jeremy est anecdotique.


Verdict : 2/5. Je charge peut-être un peu la mule parce que le reste de l’épisode se laisse voir, mais le fait qu’on ne me prenne pour une buse m’a passablement blasée. Que quelqu’un donne à Caroline Dries et son équipe de scénaristes les DVD des 3 premières saisons de la série!! Cela lui évitera peut-être de nous faire une réécriture pourrie des règles mythologiques de la série juste pour mettre en valeur un ship qui n’a pas besoin de ça!


Questions : 

  1.  Que font Kai et Bonnie? Vous ont-ils manqué?
  2. Jo est-elle la soeur de Kai? Va-t-elle libérer Bonnie et Kai du même coup? Quel sera son rôle dans cette histoire?
  3. Contents du retour des amants « maudits » de la série?
  4. Que penser des personnages de Sarah, Liam, Tripp et Jo?
  5. Qu’est-ce qui vous a mis le plus de travers dans cet épisode?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s