Shadowhunters ou la coupe de l’ennui mortel ? :

Par défaut

Ennui mortel vraiment? Et bien, soyons honnête oui… et non. En plus, je reconnais que je charge la mule à mort parce que le jeu de mots pourri était franchement trop tentant pour pouvoir passer à côté. Et j’aime tellement les jeux de mots pourris, jugez-moi!!! *mine contrite* :/ . Mais je m’égare, parce qu’en fait, cette nouvelle petite série, lancée par la chaîne Freeform (anciennement ABC Family) cette année, tire relativement son épingle du jeu. Elle livre ainsi une adaptation adaptation télévisée du premier tome de la série de livres du même nom écrit par Cassandra Clare, pas terriblement originale mais relativement efficace. Elle accuse, par contre, des débuts vraiment tièdes, ainsi que des ressorts scénaristiques qui sentent carrément le réchauffé au micro-ondes.

shadowhunters

Pousse-toi de là Elena Gilbert! Il y a une autre héroïne prête à en découdre avec des démons et à rester coincée dans des triangles des bermudes sentimentaux en tout genre, en ville. Deal with it!

Ceci dit, elle a pour elle, pour l’instant certains atouts dans sa besace à intrigues pas trop mal ficelées quoique pas super bien traitées et à personnages sympathiques qui font passer la pilule, permettant ainsi d’éviter l’indigestion. Je ne suis pas franchement persuadée qu’elle soit réellement pour tout les âges. M’enfin bref, parlons-en.

Comme d’habitude, avant de passer aux choses sérieuses, je me dois de tout de même de vous avertir…

GoT_spoiler_warning.gif

Source image : Huffington Post.

Merci Mélisandre! Mais t’aurais pu préciser que je n’aurais pas toujours la plume tendre et que j’aurais l’ironie facile, cette fois-ci…


L’histoire est relativement simple : 

Brooklyn, été 2015 ou 2016 : Clary Fray, adolescente « ordinaire » qu’on essai de faire passer pour une hipster mal comprise, fan de dessin probablement pas super populaire au lycée, mais qui est en fait une sorte de top model en devenir aux airs adorables de Mary Sue, est sur le point de fêter ses 18 ans.

Clary-Fray-shadowhunters-tv-show-38939790-500-282.gif

Et accessoirement de s’entraîner sur sa technique de signaux de fumée – Source image : fangirlish

Proche de sa mère, Jocelyne, et de son beau-père Luke (spoiler alert, ça va changer), son papounet étant décédé il y a des années (clin d’œil subtil pour la suite) et toujours flanquée de ses potes side-kick, désopilant pour l’un et complètement anecdotique pour l’autre, elle décide de partir en boîte pour l’occasion, sans laisser sa mère lui déballer leurs secrets de famille les plus gênants (re-clin d’œil subtil).

Shadowhunters-Series-Premiere-Review-Simon-Clary

Clary : « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes!! »Simon : « On est dans un bar appelé Pandemonium et on a eu des conversations pas du tout évocatrices sur les secrets des parents. Qu’est-ce qui pourrait mal se passer? » – 3ème larrone : « Perso, je suis juste contente qu’on me donne un nom et quelques lignes de dialogues! » – Source image : screenrant.

Sans surprise, cela s’avérera être une faute de goût particulièrement catastrophique, puisque la vie de Clary va basculer pour le pire. En effet, et ce, en l’espace d’une soirée :

  • Elle rencontre des « beau-gosses » malpolis à l’entrée d’une boite de nuit au nom pas du tout évocateur qu’elle seule à peut voir qui, plus tard, feront exploser des types/démons dans des mini-feux d’artifices du plus bel effet grâce à leurs épées magiques.
DOMINIC SHERWOOD

Ce doigté dans l’indice crucial, cette subtilité… – Source image : We got this covered.

  • Elle tue elle aussi un type/démon, mais pige rien à ce qui se passe ce qui laisse la belle, relativement en panique. On le serait à moins pour être honnête.
abc-family-s-shadowhunters-smolder-pout-in-sneak-peek-look-at-episode-1-751825

Clary : « Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais j’ai comme l’impression que ce n’est pas tout à fait légal! » – Source image : Moviepilot.

  • Sa mère lui avoue qu’elle a passé son temps à lui lobotomiser la cervelle régulièrement, durant toute son enfance, pour éviter qu’elle ne se rappelle, qu’en fait c’était une figure parentale pas top à laisser traîner sa fille dans le coin pendant qu’elle buttait du démon…
Clary enfant lobotomie

Clary : »Mais maman, je tiens à mes neurones et je suis pas fan des sorciers punks » -Magnus : « Chut! Regarde ma main… » Source image : Shadowhunters TV.

 

  • … Et accessoirement cacher le fait, qu’elle possédait une relique maléfique appelée : La Coupe Mortelle, qui permet de régner sur le royaume des Ombres ou un truc dans le style.
weasley_bluefiregoblet

Non, pas celle-là, bande de petits sacripants!!! – source image : Encyclopédie Harry Potter.

  • Dans le même temps, elle apprend qu’elle et sa môman font partie d’une sorte de club très select’ de créatures croisées d’humains et d’anges (les chasseurs d’ombres ou shadowhunters), qui se doivent de combattre les forces du mal depuis des siècles. Et que maintenant, elle doit poursuivre cette mission sans avoir avoir eu dans sa vie ne serait-ce que l’ombre d’un cours de self-defence démonique. Merci Jocelyne :/.
happy-birthday-shadowhunters

Clary : « Maman, je suis en mode WTF, qu’est-ce qui se pa…?!! » – Jocelyne : »Pose pas de questions, mais débrouille toi quand même! » – Source image : TV Fanatic.

  • Elle perd Jocelyne (que le karma rattrape manifestement) qui combat des mercenaires travaillant pour un type au nom « oh combien » mal choisi de Valentine (oui, comme les peintures, oui!) et que se fait prendre en otage par ce dernier, qui veut comme tout le monde la Coupe de feu Mortelle.
Jocelyne coma

Jocelyne : « Laissez moi dormir, siouplait… » – Valentine : « Je peux te regarder pioncer?! » – Jocelyne : »Ugh… » – source image : shadowhunterstv.com

  • Elle se rend compte que son beau-père est un sale traître.
  • Elle se fait attaquer par des démons transformistes, qui lui marmonnent des trucs chelous avant de l’empoisonner.
Demon Clary Jace.jpg

Quel garçon charmant ce Jace… *mine blasée* – Source image : Pinterest.

  • Elle se réveille à moitié à poil, dans un endroit qu’elle ne connait pas avec des gens qu’elle ne connait pas non plus, mais qui lui disent qu’ils sont sa seule chance de survie et qui seront amené à lui faire du gringue plus tard.
Clary moitié à poil

Jace Wayland :  « Tout va bien! Tu ne portes plus de pantalon, mais c’est pas la question. Je t’ai sauvé la mise, ça vaut bien un petit remerciement, non? » Izzy et Alec: « Oui pourquoi tu nous regardes comme si on était des gros pervers? » – Source image : fangirlish.

Et les tartines de bouse, loin de s’arrêter de pleuvoir, vont continuer de tomber sur l’héroïne, désormais investie de la mission suivante : tout faire, même draguer son kidnappeur (Jace Wayland qui l’a ramené dans un Institut duquel elle ne peut pas trop sortir) et faire si possible n’importe quoi (non, mais vraiment!), pour sauver sa daronne.

im-ready-shadowhunters.gif

Source image : yawednesday.

Elle va donc passer les prochains épisodes à avoir une vie de m**de et entraînera avec elle son meilleur pote Simon, adorable geek, secrètement amoureux d’elle (roulements d’yeux dramatique). Ensemble, ils vont découvrir, les mécanismes de l’Institut, QG futuriste des Chasseurs d’Ombres, les joies et les peines de se faire mépriser sans retenue parce qu’ils sont les moldus (pour Simon en tout cas) attitrés de cet univers. Ils vont aussi faire la connaissance du Voldemort (euh…Valentine) attitré de cet univers tout en faisant une plongée dans le monde « merveilleux » des fées (surtout pour Izzy),

Méliorn twitter

Meliorn : « J’ai une belle tête de vainqueur, pas vrai? » – Source image : twitter.

des vampires (surtout pour Simon),

KAITLYN LEEB, ALBERTO ROSENDE

Simon : « Le véganisme, c’est très surfait! Je vais changer d’habitudes alimentaires! » – Source image : read and watch.

et des loup-garous (surtout pour Simon et Clary),

Gretel Wolf Clary

Gretel :  » Alors, t’accouches?!! » – Clary : « Oh mon dieu, un loup qui parle!! » – Source image : shadowhunterstv.com.

ainsi que des jeux politiques entre les différentes factions chez les chasseurs d’Ombres, anges, demi-anges et autres créatures du même acabit.

Ils vont également se frotter aux joies du chantage dégueulasse (mais efficace), parce que tout les méchants vont maintenant leur faire sans arrêt le coup de « je kidnappe des gens que Clary kiffe pour avoir la coupe de la mort ». D’ailleurs, faites un jeu à boire à chaque fois que quelqu’un sortira cette méthode cliché de son chapeau et mourrez prématurément d’un coma éthylique. Mais passons… Les 5 premiers épisodes verront aussi l’héroïne se battre pour retrouver sa mémoire défaillante puisque là, est la clé pour retrouver le bibelot démoniaque, objet de tout les désirs, mais pas spécialement se débattre avec l’idée qu’elle est la fille du croque-mitaine de cette saison à savoir Valentine.

Valentine + seringue tumblr_o12lz4AgVr1utus7do1_500

Valentine : « you know, I’m bad, I’m bad, you know it… Who’s bad?! » – source image : tumblr.


Bémols : 

Je préfère commencer par les points négatifs d’entrée de jeu, histoire de terminer tout de même sur une note positive par la suite 😉 . Du coup, côté bémols donc : certains sont de la taille d’un building, il est donc difficile de savoir par quoi commencer. Une chose est sure en tout cas, ça n’aide pas la série à proposer quelque chose de différent.

  • Un cast inégal:

Alors oui c’est vrai, les amateurs et amatrices d’eye-candy en tout genre vont être servi(e)s. Et j’imagine que ça mettra les hormones de certains spectateurs en ébullition. Ça doit aussi faire parti des avantages, du coup?

shadowhunters (1)

Non vraiment, il n’y en a pas un qui soit moche…

Mais est-ce à dire que la chaîne a réussi à trouver des acteurs remplissant les « oh combien » sacro-saintes conditions d’être à la fois particulièrement agréables à la rétine et capable de nous transmettre ne serait-ce que l’ombre d’une émotion? Pas si sûr, bien que certains, sur lesquels je n’aurais parié dans le premier épisode tirent leurs épingles du jeu. J’y reviendrais…

Mais, il faut l’avouer en fait, le gros point noir reste le couple vedette, amené à se tourner autour avant de nous gratifier d’une avalanche de galoches hot après bien des péripéties romantico-dramatico-sirupeuses. Kat MacNamara et Dominic Sherwood ne sont pas vraiment convaincants au début, ni individuellement, ni ensemble, bien que ça change tout de même par la suite.

DOMINIC SHERWOOD, KATHERINE MCNAMARA

Clary : « Tu crois que le public va remarquer notre manque de crédibilité? » – Jace : »On va surement réussir à convaincre quelques fangirls avec le temps. En attendant n’ayons l’air de rien, on nous observe! » – Source image : read and watch.

Mais, il est franchement difficile de croire qu’il y a une quelconque tension sexuelle entre Clary et Jace, tant l’alchimie est aux abonnées absentes. Ils sont même les personnages les moins intéressants et attachants de la série à l’heure actuelle.

Clary Fray ou Fairchild n’est ainsi qu’une sorte d’Elena Gilbert au rabais, qui n’atteint certainement pas le potentiel qu’avait l’héroïne de TVD dans les 3 premières saisons, mais qui se retrouve frappée, tout comme elle, de la malédiction de l’amour à figures géométriques variables et du shipping compulsif d’entrée de jeu.

Jace Clary une lame

Jace : « Torturons les ovaires des fangirl, veux-tu? » – Clary : « Je suis pas sure que ça va trop marcher surtout avec une scène d’entrainement/dragouillage aussi clichée » – Source image : begeekyblog.com

Quand à Jace Wayland, ce qui est triste, c’est que je n’ai pas grand chose à dire de lui, tant le personnage passe finalement relativement inaperçu, en cela qu’il ne se démarque pas du tout des autres. On essai de nous le vendre en tant que beau ténébreux blond, carrément tête brûlée parfois, arrogant mais gentil avec les gens qu’il aime, etc… mais ça ne passe pas la rampe. D’autant que sans être une experte des livres, que j’ai lâché au bout du 7ème ou 8ème chapitre, je ne trouve pas cette vision du personnage raccord avec ce que j’ai pu lire.

  • L’accumulation de clichés est flagrante : 

Et les personnages principaux ne sont pas les seuls à être touché par la malédiction du « déjà-vu » manquant d’originalité. Pour tout dire, c’est même franchement gênant, surtout durant le pilote qui devrait être montré à tout les étudiants en cinéma et les apprentis scénaristes en herbe, comme étant l’exemple ultime de tout ce qu’il ne faut absolument pas faire.

Dès les premières lignes de dialogue de l’épisode, on peut déjà deviner ce qui va se dire au mot près. Les allusions à ce qui se passera plus tard nous sont assénées sans aucune subtilité.

En plus dès le premier épisode, l’héroïne est déjà coincée dans une sorte de triangle amoureux dispensable.

Triangle amoureux Shadowhunters Freeform.gif

Clary : « J’aimerais te suivre Simon, mais je préfère faire confiance à un type que je connais à peine, mais qui est sexy en diable. »- Simon : « Ugh! Les hormones féminines sont ma nouvelle némésis! » – Source image : Via tumblr.

Même si c’est une composante incontournable du livre, avait-on besoin que ce soit martelé comme ça si tôt, d’entrée de jeu, alors qu’en fait, on a aucune raison de croire que des ados qui viennent de vivre ce qu’ils ont vécus pensent immédiatement à leurs vies sentimentales? Je ne crois pas.

Du coup, il est clair qu’on peut attribuer l’avalanche de poncifs pas passionnants à des choix narratifs pas du tout judicieux.

  • Bienvenue au pays des raccourcis scénaristiques :

…Qui donnent très fortement l’impression qu’il faut regarder la série en ayant les bouquins à côté pour tout piger, tant les scénaristes en oublient les spectateurs qui ne font peut-être pas parti de la fanbase des livres au départ justement, et qui aimeraient pouvoir suivre l’histoire sans ça. D’où une impression de bâclage parce qu’en 42 minutes (pour le premier épisode, on ne peut pas tout traiter). On sent qu’on devrait comprendre certaines choses qui sont acquises dans le livre mais pas dans la série.

Tvshow-book cover

Quand on vous disait que c’était vos antisèches pour pouvoir voir la série! La preuve en couverture. La production a, en fait, pensé à tout – Source image : shadowhunterstv.com.

Ça créé aussi certaines incohérences. Parce qu’il faut aller vite et donner un maximum d’information sur un univers, il est vrai très dense, il faut que les personnages soient vite immergé là-dedans, entrent en action le plus rapidement possible, tels des Flash Gordon sur ressorts, pour faire avancer le schmilblick et faire ce que l’on attend d’eux sans trop se poser de questions. C’est assez problématique pour le personnage de Clary qui accepte tout ça sans broncher, même si quand on lui fait les révélations les plus extraordinaires (« les monstres existent, tu dois les combattre et protéger la Coupe »). Le dépaysement et le choc devraient être plus marqués, surtout quand elle se retrouve « prisonnière » de l’Institut et qu’elle rencontre des gens dont elle ne connait absolument pas les motivations. Elle n’a aucune raison de les croire sur parole. Alors, bien sur, Jace et sa clique font parti des gentils, mais ne pas la voir questionner un minimum ça, est absurde!

Clary episode 1

Clary : « Tout est suspect, mais je choisis de vous croire parce que c’est ce que dit le script. Alors, vous me parliez de licornes schizophrènes, c’est bien ça? » – Source image : Shadowhuntertv.com

Les liens entre les personnages sont aussi franchement très peu exploré, bien que ça change, mais du coup, on se demande bien pourquoi certains d’entre eux ont les relations qu’ils ont. Pour le couple vedette on se demande bien pourquoi ils sont attirés l’un par l’autre parce qu’il n’y pas de slow-burn du tout, donc pas d’investissement possible pour nous.

Autre problème, Clary apprend qu’elle est victime du syndrome Star Wars et plus particulièrement de celui-ci.

Star wars I'm your father

Source : tumblr.

Non vous ne rêvez pas : elle est bien la fille de Valentine, le grand villain de la saison!!!

Clary my father is valentine.gif

Oui, bon on a pigé Clary, pas besoin d’en rajouter une couche!! – source tumblr.

Cette information vitale est dévoilée dans l’épisode 2 et cela passe maintenant quasiment inaperçu. Alors, oui, l’Institut connait ce lien. Oui, Alec ne lui fait pas confiance par rapport à ça (d’ailleurs, c’est pas idiot) et questionne ses motivations et oui, ce fait est souvent mentionné. Mais voit-on, ce personnage être travaillé par ce lien étrange un minimum? Non. Là encore, la révélation est venue trop vite et son impact émotionnel sur elle est escamoté par le flots d’information qu’on reçoit en permanence et par les autres aventures (assez plaisantes il faut le reconnaître) que vivent les personnages, donc c’est presque anecdotique.

Ce qui m’amène à ce dernier point…

  • Un méchant en mousse :

Et dispensable? Difficile à dire, honnêtement… En tout cas, la menace censée planer sur la tête de tout le monde (l’Institut, les Chasseurs d’Ombres et le royaume des créatures surnaturelles dans son ensemble) est loin d’être évidente, parce que Valentine devrait être celui par qui tout les problèmes arrivent. Or, ça n’est pas le cas… Beaucoup de factions en place veulent cette Coupe. C’est eux qu’on voit maintenant se battre pour et personnellement, je les trouve plus intéressants à regarder que ce fétichiste d’anciennes centrales nucléaires russes qui ont explosé foutant la frousse aux russes et à la moitié de l’Europe pendant des années.

Chernobyl.png

Vu les radiations n’empêche, on ne se demande plus trop pourquoi, il est ravagé du bulbe – Source image : Le blog de Fifi.

Ensuite, il veut à tout prix montrer que c’est un psychopathe très, très, très méchant et pô content, pour faire flipper son monde.

my-bad-side-is-showing-shadowhunters-season-1-episode-5 Valentine et un innocent

Victime : « Mec, tu parles tellement mal russe! » – Valentine : « Je prend très mal les critiques du coup, tu vas me servir de rat de laboratoire. » -source : TV Fanatic.

Du coup, il tue à tout va sans raison apparente, ses sous-fifres dont il aurait pourtant bien besoin, ainsi que des gens qu’il pourrait garder près de lui pour obtenir des infos. Mais non. Ses plans pour récupérer cette coupe ne sont pas non plus clairs, il menace Clary via son collier émetteur d’ondes violettes, mais c’est tout. Cela dit, l’épisode 5 montre qu’autre chose de ce point de vue là, se met en marche. Du coup, ça veut dire que les scénaristes prennent enfin leur temps pour quelque chose? Ce serait un bon point.

Et d’ailleurs parlons-en des bons points 😀 .


Points forts : 

Oui, ils existent et heureusement d’ailleurs sinon, le show serait à ranger dans la catégorie « perdu à jamais ». Je reconnais, qu’ils ne sont pas hyper nombreux, mais on peut déjà en noter un de taille en premier, c’est que la série s’améliore à mesure que les épisodes passent. Mais je dois dire que ce qui fait la force de Shadowhunters pour l’instant, ce sont bien…

  • Les side-kicks des héros qui vendent du rêve :

Celui qui reçoit la palme du side-kick qui envoie de la marmelade en étant l’humain de service (mais ça, c’est en train de changer!), balanceur de vannes rigolotes pleines d’auto-dérision à la Alex de Buffy et juste plus sympa que la plupart des protagonistes, c’est, je vous le donne en mille : Simon ❤ !

simon tête en bas

Qui même la tête en bas et en mauvaise posture continue d’être chouette! – Source image : Shadowhunterstv.com.

Très populaire chez les fans, et d’ailleurs, on ne se demande plus pourquoi, c’est un des seuls qui ait une réaction un minimum réaliste quand il s’agit de se faire happer par un monde fantastique ou la magie et les dévoreurs d’humains règnent en maître, à savoir questionner les motivations de Chasseurs invisibles au départ, qui ont kidnappé sa meilleure popine. Et ce, après qu’on apprenne que son appart est parti en fumé et que sa môman est introuvable. Il se demande même si Clary ne s’est pas trop laissée tenter par les champis lors de sa soirée d’anniv.

Screen-Shot-2016-01-14-at-4.17.56-PM-300x188

Source image : Rhymes with nerdy.

Du coup, comment ne pas l’aimer, le trouver parfait et le plaindre quand Clary qui ne comprend décidément rien à rien, continue de lui coller l’affiche « meilleur pote à qui on ne roulera jamais des pelles » sur le front?

Clary embrasse Simon

Simon : « Quelqu’un peut-il me dire ce que j’ai fait pour mériter d’être banni au royaume du friend-zone? » – crédit photo : Shadowhunters TV; source : Mundie Moms.

Autre jeune homme à se retrouver perdu au pays de « l’amitié alors qu’on aimerait plus avec son ‘frère’ d’arme », Alec est lui aussi une bonne surprise, parce que comme Simon, c’est celui qui pose les bonnes questions, même s’il n’y a pas lieu de soupçonner de l’héroïne.

Alec Clary

Alec : « T’es la fifille d’un de nos ennemis les plus terribles et tu t’attends à ce qu’on t’accueille à bras ouverts! En plus tes cheveux sont stupides et je me demande bien ce que Jace te trouve. » – Clary : « Qu’est-ce que Jace à avoir avec la choucroute? » – Alec :   -_- ! – Source image : bgeekyblog.com

Il essaye de faire les choses dans les règles alors que tout le monde fonce tête baissée. Grâce à lui aussi, un autre triangle amoureux un peu différent et plus intéressant que le principal, pointe le bout de son nez, parce que le personnage doit non seulement assumer des sentiments qu’il cache parce qu’il sait qu’ils seront rejetés, mais aussi sa sexualité.

Enfin, Isabelle Lightwood, dite Izzy, est franchement aussi une réussite. Je n’ai pas aimé sa séance de pole-dance avant de poutrer du démon qui ne réagit pas d’ailleurs, dans le premier épisode.

Izzy perruque

Izzy :  » Quoi?! On peut bien se tromper de style perruquier dans le pilote, non?! » – source image : Bustle.

Mais, peu importe parce que le personnage qui était juste voué à être la jolie fille de service, faisant du cat-walk en talons aiguilles sur les toits de New-York et portant une horrible perruque blanche, tout en chassant les forces du mal, s’est grandement amélioré et l’actrice y est pour quelque chose. D’autant que la donzelle fait aussi preuve d’humour, se fiche complètement de ce que les gens peuvent penser d’elle et de ses tenues olé, olé.

  • Les vampires, c’est le nouv … euh, vieux sexy : 

… Qui se bonifie avec le temps comme du bon vin, j’imagine? Bon, là non plus, la série n’évite pas du tout le clicheton du vampire sexy, séducteur, glamour, dangereux et hypnotiseur au dernier degré qui s’habille en Chanel et qui porte des noms Frenchy pour faire plus chicos/bling-bling. Leur petit hôtel particulier s’appelle l’Hotel Dumort quand même…

Hotel Dumort

Non les vampires ne font pas dans le subtil, mais en même temps, c’est pas ce qu’on leur demande. – Source image : Le Blog de Fifi

Cela dit, Camille Belcourt, cheffe des vampires et personnage n’étant censé apparaître que dans le 4ème bouquin, si mes informations sont bonnes, déploie déjà plus de charisme, de méthode dans ses fomentages de plan et de mystère que Valentine himself.

En plus, elle donne à Simon l’occasion de nous montrer son courage, une bonne séance de bisous sexy…

shadowhunters-dead-mans-party-photo

Source image : Just Jared

Ainsi que pas mal de verres de jus de tomate, sous forme de cadeau empoisonné pour la suite.

KAITLYN LEEB

Camille : « Trinquons à ta mort prochaine, veux-tu? » – Source image : wikia.

Depuis, elle lui rend visite dans ses rêves et dans des miroirs. N’est-elle pas parfaite?

  • Les loup-garous : 

Que dire, à part que ces derniers sont aussi « séduisants » dans leur genre?   Comme les vampires cités plus haut, ils font avancer l’intrigue ou en tout cas, ces derniers mettent de l’animation le temps d’un épisode. Et comme les vampires aussi, ils sont plus charismatiques que le méchant principal.

Werewolf Shadowhunters

Gretel : »En route pour n*quer des mères et rousiquer de l’adolescent! Qui est avec moi? » – Source image : Shadowhunterstv.com

En plus, ils réhabilitent le beau-papa de Clary, qui, si c’était évident que ce dernier n’était pas un ennemi, était relativement mystérieux jusque là. Il devient chef d’une meute de loups pour la protéger.

Luke chef de meutepng

Luke : »Je suis venu, j’ai mordu, j’ai vaincu! » source image : Shadowhunters.com

  • Les interactions inattendues : 

Elles sont un peu les ‘pépites’ du show, même elles ne durent pas super longtemps. Je retiens tout de même les interactions Izzy/Simon (qui, si j’en crois les livre seront amenés à se faire du bouche à bouche romantique à un moment donné) dans les 2 premiers épisodes.

Izzy Simon

Source image : Alexa (pinterest).

Dans ces mêmes épisodes, on notera les échanges de vannes réguliers rigolos entre Alec/Izzy et Simon (épisode 2).

Mais ce qui est pas mal, il faut l’avouer ce sont les interactions Clary/Alec dans l’épisode 5.Voilà 2 ados qui devraient passer plus de temps ensemble parce qu’ils se rendent mutuellement plus intéressants, bien qu’ils ne s’aiment pas, et quand on ajoute Simon à cette sauce piquante, le mélange devient tout de suite plus savoureux. Ensuite toutes les amitiés sont bonnes à regarder tout de même.

Jace Alec câlin

Source image : Shadowhunterstv.com

Celles d’Alec et de Jace et de Clary et Simon, bien qu’elles soit compliquées, sont chouettes à voir. Elles sont meilleures que les romances en devenir.

Cela dit, je rajoute tout de même les séances de dragues entre Alec et Magnus Bane qui sont pas mal.

magnus bane

Mais si, Magnus Bane! Rappelez-vous, c’est le mec aux doigt de fées clochette et aux de chats brillants dans la nuit!! Là, il se la joue I put a spell on you! – Source image : fangirlish.

Surprise, j’ai carrément envie de voir la suite là-dessus.


Verdict : 2/5  Parce que l’univers est malgré tout riche, que j’attend de plus l’explorer avant de tirer un trait définitif sur la série. En plus, esthétiquement parlant ça me rappelle Buffy, parfois Charmed. Etant une grande nostalgique (comprendre faible fangirl), je reste, pour ma part, dans la course. Enfin, si les défauts sont difficiles à ignorer, les personnages sympas, j’ai nommé : Simon, Alec, Magnus (bien que l’acteur doive reprendre des cours de comédie de temps à autre) et Izzy sauvent le tout.

En fait, c’est simple, si vous cherchez une série adolescente fantastique (je parle du genre), que vous êtes entre 12 et 17 ans (ce n’est absolument pas une critique, entendons-nous bien), que vous n’êtes pas trop rebuté par les triangles amoureux standards ou que vous des fans absolus des bouquins et que vous voulez voir ce que ça donne à l’écran, Shadowhunters est bien pour vous.

En revanche, il faut bien le dire : la série ne remplit pas la mission que s’était donné la nouvelle chaîne Freeform de fidéliser les jeunes passant à l’âge adulte en élargissant les tranches d’âges de son public cible. Elle reste très estampillée ado avec en plus des thématiques par trop éculées qui ne passent pas la rampe parce qu’elles ne sont pas traitées de manière un tant soit peu originale et qu’on est rapidement noyé dans un flot d’informations, les scénaristes voulant aller trop vite. Pour cette raison, donc, il n’y a pas non plus de messages forts qui fasse mouche, comme pour Buffy ou même TVD (si, si!) à son zénith.


Questions : 

1/ Clary Fairchild = Elena Gilbert : Comparaison en carton ou en béton?

2/ Est-ce que vous aussi les coupes de cheveux de ses messieurs vous vexent ou vous distraient à mort? Qui gagnerait dans des concours capillaires pour hommes d’ailleurs?

3/ Que pensez de Valentine et de ses cachettes chelous? Pourrait-on en fait se passer de lui?

4/ Allez-vous continuer de regarder? Quelle note vous donneriez à la série d’ailleurs?

5/ La série vs. le film : quel est le support le plus fidèle aux livres? Quel est le mieux réussi?

Publicités

"

  1. Pingback: Pot-Pourri #3 – Le blog de Fifi

  2. Je suis une grande fan de la série littéraire, par contre, je ne peux pas répondre à tes questions, n’ayant pas regardé la série (ça donne pas envie d’ailleurs)
    Déjà j’avais trouvé que le film était un peu cucul à côté (en plus ils sont tous beaux, ça perd tout réalisme -.-), cliché, niais, survolé…
    Mais du coup j’irais ptet jeter un coup d’oeil 😉
    Et ouais, y a un peu d’Elena Gilbert U.u

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ton message @ScepticNoob et désolée de ne répondre que maintenant 😉 !
      Je n’ai pas vraiment vu la suite de la série qui n’en est qu’à sa saison 2 et qui s’achemine vers la saison 3, mais apparemment vu les retours les choses (notamment sur le jeu des acteurs se sont améliorées, dixit certaines reviews sur le net).
      J’irais voir le film aussi je pense, histoire de rigoler un peu 😉 Merci pour ton retour de ce point de vue là d’ailleurs 😉 !
      Très bonne journée/soirée à toi 😉 A bientôt sur ce blog j’espère 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s