The Vampire Diaries : le début de la fin… 8×01

Par défaut

… Est une renaissance! Au sens propre comme au figuré d’ailleurs, parce que si vous avez vu le premier épisode de la saison 8, c’est bien à ça que nous avons assisté et plus encore! Mais j’y reviendrais… En tout cas, une chose est sûre this is it les ami-e-s, on y est ou du moins on y était! Le premier épisode de la dernière saison de The Vampire Diaries – ou TVD pour les intimes – est sorti il y a plus d’une semaine entamant ainsi sa toute dernière ligne droite, devant amener la série vers une conclusion plus qu’attendue, en tout cas par moi. Et c’est vrai que si vous avez lu l’article à charge que j’avais pondu, il y a quelques mois sur la saison 7, vous êtes probablement surpris de me voir en sortir un autre, alors que j’avais affirmé, non sans me la jouer Drama Queen des grands jours, abandonner le show définitivement.

the-vampire-diaries-season-8-poster-full.jpg

source image : tv line.

Mais tout ça, c’était avant que j’apprenne que d’une, cette saison serait OFFICIELLEMENT la dernière (que les créateurs et la chaîne n’essaieraient donc pas d’étirer l’histoire inutilement et de continuer de creuser leur tombe artistique plus avant), que de deux elle verrait le retour de Kevin Williamson qui a fait les beaux jours de la série en son temps et qu’enfin elle ne comprendrait que 16 épisodes, obligeant ainsi les scénaristes à éviter les intrigues « remplissage » qui ont parasités et même gâché ces dernières saisons.

Je ne pas encore évidemment ce que ça va donner sur l’ensemble de la saison, mais après avoir vu ce premier épisode je peux déjà décemment donner mon verdict et il est sans appel : j’ai bien aimé ce premier épisode qui est déjà meilleur que toute la seconde moitié de la saison précédente et cela promet de bonnes choses par la suite si elle continue dans cette lancée! L’on verra s’ils l’ont fait dans le seconde épisode, dont la review est déjà écrite, vacances obligent, mais chut je vous ai rien dit et on se concentre sur le premier épisode. Bref, pour l’heure concentrons-nous sur celui-ci qui confirme également, ce que l’on soupçonnait déjà, le retour de Kevin Williamson est une bénédiction. Pendant toutes ces années, la série avait vraiment besoin de lui à la barre pour ne pas se perdre dans des méandres malvenus. Elle avait besoin de son partenariat avec Julie Plec qui est probablement très douée pour écrire les relations sentimentales, mais qui avait besoin de quelqu’un pour la canaliser et pour réellement apporter une mythologie cohérente, construite et logique (ce qui nous le savons maintenant, elle ne sait pas trop faire).

Ainsi, dans ce premier épisode on retrouve ce qui faisait que TVD était géniale en son temps à savoir :

  • de l’horreur,
  • des conducteurs avec de belles têtes de mort qui rencontrent leur destin sur des routes de campagnes embrumées sur les 12 coups de minuit,
vampire-diaries-season-8-premiere-enzo-damon.jpg

source : tvd-france.

  • de l’humour saupoudré d’un peu de méta,

Damon fifty shades of grey et_vampirediaries_101716_1280.jpg

  • un scénario et une réalisation qui tiennent la route.

Il y a en plus des personnages principaux et nouveaux séduisants, un bon suspense et une révélation assez chouette qui a la bonne idée d’enrichir le bestiaire monstrueux et la mythologie (assez littéralement d’ailleurs) de la série de manière relativement originale, même si on a parfois l’impression de regarder un autre show.

Bref, parlons de ce premier chapitre! Non sans spoiler à mort 😉 ! Vous voilà prévenus.


L’histoire, en bref :

Quelques mois après qu’Enzo et Damon aient décidé de faire leur propre reboot de Thelma et Louise (entre parenthèse j’ai vu personne gueuler là-dessus comme pour le reboot féminin de Ghosbusters, vive le double standard mais passons) en partant en road trip ayant pour thème des massacres de tout poils dans des hangars désinfectés, le gang, lui, s’évertue à les rechercher activement en se la jouant Sherlock du dimanche en traquant tout les macchabées fraîchement retrouvés sur le territoire dans l’espoir de les retrouver.

vampire-diaries-season-8-premiere-stefan.jpg

Stefan est content 😀 ! Pour une fois, c’est pas ses propres massacres qu’on s’emploie à couvrir – source image : tvd-france.

Ils y arrivent grâce à des indices laissés par Enzo, qui malgré le fait d’être contrôlé par la bestiole momifiée de la saison dernière tente de garder un minimum de libre-arbitre en utilisant la méthode « je balance des indices sur la route tala, talala, façon miettes de pain » popularisée par le Petit Poucet. Stefan et Bonnie se chargent d’aller à leur rencontre, pour se faire jeter comme des malpropres (enfin à peu près, ça aurait pu être pire, en vrai!)…

et en savoir plus sur la mauvaise bêbête qui demande de rousiquer du psychopathe/du meurtrier en puissance pour une raison, pour l’instant, obscure.

Pendant ce temps, Caroline cherche à savoir ou est passé Virginia St John (vous savez? Celle qui voulait à tout prix empêcher que la bestiole sorte de sa grotte, a engagé et tué la cousine de Bonnie pour condamner l’entrée, a tué sa sœur et a fait un long séjour en HP pour ça) pour avoir des infos réelles sur la bestiole, via vidéo interposée, tout en se débattant avec problèmes de nounous mystérieuses.

vampire-diaries-season-8-premiere-photo-Seline.jpg

source image : tvd-france.

Ils atteindront leur paroxysme quand Virginia St John décidera de pointer aux abonnés présents, de couper la gorge de Seline (la nounou en question) et de tuer les jumelles d’Alaric et Caroline parce qu’elles ont aidé à libérer la bête.

 

photo TVD Seline CSN-48.png

Seline s’en sortira finalement indemne, mais pas Virginia St John qui se coupera la langue pour éviter de trop parler. Oui vous apprendrez qu’elle est extrême dans tout les aspects de sa vie. Elle révèle cependant un truc, post-auto-ablation de sa langue c’est que la bestiole/momie en a après les bambines!

De son côté, Alaric va rouvrir l’Arsenal, inventorier avec l’aide de ses « étudiants »  les objets magiques/mystiques qui s’y trouvent j’imagine ou un autre groupe de personnes sur lequel j’ignore tout. Non sans déconner, qui sont ces gens? Vous savez? Parce que perso, j’ai un sacré trou de mémoire. Je me souviens seulement de Xander de Containment et d’une autre étudiante du nom de Georgie qui drague très ouvertement Alaric et qui en dehors d’être une geek particulièrement maligne et rigolote fait une trouvaille qui va leur permettre de tomber sur une caverne d’Ali Baba qui sera sûrement vitale pour la suite.

Bref… Alors, qu’on s’achemine vers la fin de l’épisode, toutes les pièces du puzzle s’emboîtent parfaitement. On comprend que la bestiole est en fait, une créature mystique tout droit tirée des mythes grecs entres autres : une sirène probablement venue tout droit des enfers capable de manipuler qui elle veut par la pensée! Vous apprendrez que non contente de manger du meurtrier, elle reprendra enfin forme humaine à la fin suite à la consommation d’artiste peintre férue de toiles peintes à base de sang humain.

Voilà, voilà! Ça sent le poisson… sans mauvais jeu de mots. Enfin un peu si.


Bémols :

Je vais commencer par les points « négatifs », même si ces derniers seront à nuancer. Je préfère d’ailleurs commencer par là pour terminer cet article sur une note positive, puisque c’est l’impression générale que je tire du premier visionnage de « Hello Brother ».

– Damon : L’an dernier ce dernier m’avait plus que lassée avec ces gimmicks etc… Désolée, mais pour moi le personnage n’a absolument plus le charme des débuts. J’imagine que c’est ce qui arrive qu’on a eu un trop grand focus sur ce perso pendant des années. Pour le coup, ce n’est pas vraiment de la faute de l’acteur.
Question intrigue, il est vraiment laissé à la traîne avec une énième perte d’humanité qu’il faudra réparer, etc… Comme si ce ressort scénaristique n’avait pas déjà été utilisé pour TOUT les personnages!! Et c’est à ce moment là, personnellement que je voulais presser mon « snooze button ». Il dit certes des choses intrigantes sur l’enfer que lui a montré la bête. Mais son petit discours à base de « oh je m’en sortirai jamais, j’ai plus d’espoir, la rédemption c’est un mythe pour les ploucs, les moutons et les naïfs » m’a passablement soûlée parce que ce refrain nihiliste, ça fait un moment qu’il nous le chante sur tout les tons et à toutes les gammes. On se rend aussi compte qu’il fait semblant pour protéger ceux qu’il aiment et qu’il tient grâce aux vidéos montages d’Elena qui tournent dans sa tête en boucle, mais cela nous l’avons déjà vu chez lui. Bref, je suis lassée… la faute aux saisons précédentes qui n’ont eu de cesse de répéter la même chose pour ce personnage en boucle. En dehors de ça, il est quand même assez intéressant avec Enzo qui lui se bat d’une autre manière.

Euh non, il se bat pas que comme ça! Mais regardez l’épisode pour voir comment 😛 !

– Le Defan : Je n’arrive plus vraiment à être touchée pour être honnête. Et là encore nous avons trop vu la même chose concernant la dynamique des frères. Damon reproche encore des choses à Stefan, ce dernier se sent encore coupable. C’est tout simplement du fan-service, en plus d’être du réchauffé! Cela dit, cette fois-ci, c’était loin d’être aussi lourd que la saison dernière ou ils étaient devenus complètement insupportables. Et ça me parait relativement cohérent avec ce que l’équipe créative essaye de faire. Ah nostalgie quand tu nous tiens!

– Caroline :

Caroline Hey tumblr_offmqisbYL1qfy6r5o2_1280.gif

source image : tumblr.

Je n’ai pas tout détesté chez ce personnage loin de là. Et d’ailleurs, je suis surprise, parce que je ne pensais pas lui trouver du charme. Et pourtant…

Je ne comprend pas vraiment de quoi elle se mêle quand elle fait sa petite crise à propos de la baby-sitter qui pourrait être la nouvelle copine d’Alaric. En fait, le fait que tout les membres du gang se mêlent systématiquement de la vie sentimentale des autres ne cessera jamais de me taper sur le système. Tu ne veux pas qu’il souffre et veux faire attention à lui? Meuf, tu l’a plaqué (et t’as très bien fait), et par conséquent ça, ça ne te concerne plus!

Un truc qui me gêne fortement c’est son petit laïus sur « euh mais pourquoi je partirai de chez moi? » qui m’a fait lever les yeux au ciel plus d’une fois. On dirait que le personnage n’est jamais parti de MF et qu’il n’était jamais destiné à être plus qu’une hometown girl. On dirait qu’on a pas juste tenté de tuer ses filles chez elle, on dirait que MF n’est pas une ville maudite DEPUIS des SIÈCLES et qu’elle attire naturellement tout les monstres de la création sans qu’on sache vraiment pourquoi. Alors ma question est en effet, qu’est-ce qu’elle fait encore là? Veut-elle protéger ses bambines oui ou flûte? Bref, personnellement, je trouve que le fait que certains persos restent encore à MF très incohérent honnêtement. Le récit a certainement besoin d’eux. Mais quel parent sain d’esprit continuerait d’exposer ses enfants à ce genre de danger? La question mérite d’être posée.

– Le Bonenzo : Je pinaille à mort, mais leur première scène était un peu trop dégoulinante à mon goût; mais en dehors de ça, j’ai vraiment aimé leurs interactions.

bonenzo-1-tumblr_ofg1i7y6jr1rc3z3ro1_1280

source tumblr.

Non mais en vrai, ils sont tellement débordants de mignonerie. Regardez ça et fondez avec moi. En vrai, voilà, tenons-nous la main et fondons ensemble!

DayDreaming-Gif.gif

source : tumblr.

Awww, bref, c’est sur cette note de fangirlisme aiguë que j’embraye là-dessus 😉 !


Bonus :

Il y a beaucoup de points hyper positifs dans cet épisode et cela tient à bon nombre de choses. Tout d’abord, l’intrigue a été menée de main de maître. Et dieu sait que c’était pas gagné vu la saison précédente. L’idée de faire mener l’enquête à plusieurs personnages à la fois et nous amener à cette conclusion était très bonne et surtout très bien réalisée. Tout le monde avait un rôle à jouer et personnellement, j’ai trouvé que tout était vraiment bien équilibré.

– Sibyl : La sirène (si, si pour de vrai c’est une sirène tout droit sorti du plus profond de la mythologie grecque ancienne, entre autres) enchantée et ensanglantée.

Armory1 creepy hand.png

source : wikia

Je comprendrais que certains trouvent cette révélation ridicule mais honnêtement pas moi. A ce stade TVD a réellement besoin d’enrichir son bestiaire de monstres en tout genre. Combien de fois, on pouvait voir ces « héros » qui se battaient contre des vampires ou des sorcières revenues d’entre les morts par exemple, alors qu’ils se sont battus avec les Originaux, des sorcières ultra-puissantes justement et qu’on a décliné toutes les nuances mythologiques de ces ennemis (certains ont été des vampires-sorciers quand même) jusqu’à épuisement, sans que ça devienne ennuyeux à mort?

En revanche, l’idée que les sirènes soient des démons venus de l’ENFER, le vrai apparemment, me « gêne » un peu. Vous me direz que ça n’a aucun rapport, mais penser à l’enfer me fait penser à Katherine et à son sort quand elle est morte. Elle est donc réellement partie là-bas, alors qu’on nous a dit à l’époque qu’il n’y avait pas réellement d’enfer, mais seulement des dimensions sombres et qu’elle ne le méritait pas plus que les autres qui se trouvaient dans l’autre côté, d’y aller. Non, je ne m’en remets pas…

katherine-goes-to-hell-gif.gif

source : fangirlish.

Mais apparemment, Sibyl à l’air d’être d’accord et veut entraîner, en plus des humains cinglés qui lui servaient d’encas, au moins Enzo, Damon et Stefan direct là-bas? Je sens que je vais bien l’aimer et elle gère bien ses entrées spectaculaires. Par contre, je me demande quel sera son but à l’avenir, en dehors du fait de s’attaquer aux enfants de Caroline et Alaric, ce qui est déjà terrifiant en soit.

twins-tvd-maxresdefault

-Le Bonenzo : Que voulez-vous que je vous dise?! Fan un jour, fan toujours! J’ai eu beau trouvé leur première scène légèrement too much, c’était sans compter sur le talent des acteurs pour me l’avoir rendu géniale et franchement émouvante.

La force tragique du couple s’exprime dans toute sa splendeur, mais encore une fois, ça ne freine pas les personnages en tant qu’individu, ça les sublime. Par conséquent, cet épisode me conforte également dans l’idée  que le Bonenzo est réellement le meilleur ship que TVD ait jamais créé. Les scènes romantiques sont ici au service de l’histoire et non l’inverse. C’est grâce à tout les indices laissé par Enzo vu dans les flashbacks Bonenzo ultra-romantiques que l’on sait maintenant ce qu’est réellement Sibyl. Bref, vous comprenez maintenant pourquoi je les adore, en dehors du fait qu’ils soient sexy, débordants de cutitude ensemble?

– Les interactions entre Bonnie et Stefan : Je les ai trouvées émouvantes et honnêtement, ça faisait réellement de voir deux personnages qui ne partagent pas souvent l’écran ensemble. Donc, si je veux absolument revoir du Bonenzo jusqu’à en friser l’overdose, j’espère qu’on reverra  ça à l’avenir.

– L’Arsenal devient enfin réellement intéressant et son potentiel explose quand des gens se décident enfin à exploser les objets qui se trouvent là-dedans et à explorer cette grotte mystique. Les références à Indianna Jones sont évidentes, mais réellement bienvenues si on considère ce qui se passe ensuite.

– Seline…

vampire-diaries-season-8-premiere-photo-seline

et Georgie :

Scagliotti georgie tvd.jpg

Je ne sais pas combien de temps elles vont rester étant donné que les nouveaux arrivants ont tendance à vite mourir. D’ailleurs, Seline en a fait la malheureuse expérience, mais je pense qu’elle va devenir le love interest d’Alaric, mais je peux me tromper. Pour l’instant je parie sur Georgie en tant que nouveau macchabée. Bref, j’aime les deux tout simplement parce qu’elles étaient très bien intégrées à l’action. L’une est relativement mystérieuse, l’autre mène l’enquête et j’aime ça. Ça fait avancer l’intrigue. Mais on se demande quand même à ce stade ce que cachent ces personnages.

– Viriginia St John :

718-047-Bonnie.png

source : wikia.

Franchement pour elle, je ne savais même plus qu’elle était encore en vie. Mais finalement, je suis assez contente qu’elle soit revenue pour nous dire un petit coucou et nous rappeler pourquoi, elle a squatté un hôpital psychiatrique pendant 5 ans. Cette dernière tente de butter des gosses en sabotant leur partie de cache-cache!! Quel blasphème! On ne ruine pas les parties de cache-cache de petites filles, c’est une loi.Blague à part, ce qu’elle révèle sur la bête est une bonne info et donne envie de regarder la suite!

– Caroline : J’ai aimé le fait qu’elle aussi mène l’enquête et ces moments badass quand elle sauve ses filles et qu’elle interroge Virginia.Bref, elle est même réellement intégrée dans l’histoire, malgré tout et elle n’est pas qu’un love-interest.

En plus, surprise, j’ai même aimé Steroline. Je répète, j’ai aimé Steroline. Je ne sais pas combien de temps ça va durer, mais dans cet épisode-ci, ça a très bien marché.

Caroline Stefan tumblr_ofb0sxnDmK1uzz3p2o2_r2_540.gif

source : tumblr.


Verdict : 4,5/5 : D’aucun diront que je charge la mule parce qu’en toute objectivité cet épisode a réellement des défauts. Celui d’avoir des intrigues recyclées, ce qui est le cas depuis plusieurs saisons maintenant, ainsi que des personnages toujours pris dans d’anciens mécanismes trop éculés pour qu’on soit touché en fait parti. Et je reconnais que c’est un problème, cela dit, la série propose suffisamment de choses intéressantes à l’heure pour qu’on puisse l’occulter aisément. Les scénaristes montrent une réelle volonté de bâtir quelque chose de bon avec l’existant tout en faisant une promenade sur l’avenue des souvenirs et de la nostalgie flagrantes pour rendre hommage à la série et aux fans, en plus d’enrichir leur mythologie. En un mot, pour le début d’une fin, c’est plutôt excellent.

Pour ma part, je referais certainement un bilan de saison à la et vous donne rendez-vous à ce moment là, pour dire au revoir dignement à TVD.

LOGO The vampire diaries gif.gif

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s