Archives de Tag: Remise de Prix

Sherlock : The Six Thatchers [SPOILERS]

Par défaut

[Je tiens à prévenir dès maintenant, il y aura des SPOILERS dès cette intro, donc passez votre chemin si vous n’avez pas encore vu l’épisode]

sherlock-saison-4-bebe

« Sherlock regarde les bébés comme moi, je réponds aux gamins que je côtoie pour leurs devoirs de maths : de manière confuse mais légèrement amusée. » – Source : Madmoizelle.

This is it, les ami-e-s! Après 3 ans d’attente et un Christmas Special, assez formidable, Sherlock est enfin de retour sur nos écrans avec sa saison 4 depuis dimanche dernier pour démarrer, il faut bien le dire en fanfare cette nouvelle année 2017 qui promet d’être riche en rebondissements en tout genres, en cœurs brisés, en plot-twists de la mort dans nos vies de sériephiles. Et oui pas mal de séries vont revenir après des hiatus longs comme des jours sans pain (Looking at you The Magicians, Lucifer, entres autres) ce mois-ci, quoiqu’elles n’ont rien à envier à Sherlock justement de ce point de vue là, et prévoient même de tirer leurs révérences (snif, Teen Wolf, double snif Broadchurch), cette année, mais je doute qu’elles aient le même impact émotionnel qu’aura eu Sherlock sur moi, cette année. Oui j’en suis là, après 2 visionnages et quelques boites de mouchoirs vidées 😀 !

La série a déjà largement délivré son lot d’émotions qui vous hantent quelques heures et même quelques jours après le visionnage d’un épisode, comme peu de séries peuvent le faire. Et elle n’en est qu’à son premier épisode de la saison!! What a time to be alive les amis! What a time indeed!

Lire la suite

Publicités

The Originals : Le tiercé gagnant… :

Par défaut

THE-ORIGINALS-Season-3-PosterOu perdant… c’est un peu 50-50 sur ce coup là. Et je vous laisse me dire de quel côté votre cœur balance après avoir vu le dernier épisode de cette saison, diffusé il y a déjà presque 1 mois, ce qui, comme moi, vous a peut-être laissé le temps de la réflexion quand à cette saison d’ailleurs 😉 .

Pour faire un petit retour dans le temps et parler de mes impressions quand à ce season finale, je dirais que ce dernier épisode s’est révélé particulièrement intense (enfin, là aussi, ça peut être sujet à débat!) tant au niveau des intrigues (et de ce qui est arrivé aux personnages), que des réactions tout aussi intenses, voire virulentes des fans qui ont suivies. Oui parce que d’après ce que j’ai vu sur le net cette année, ce 3ème chapitre du roman fleuve tumultueux qu’est The Originals, est souvent soit complètement raté, soit grandiose. Il y a rarement d’entre-deux…

Pour ma part, tout en étant vraiment partagée, je pencherais plutôt pour une opinion relativement positive de cette saison 3. La série faisait, selon moi, un retour aux sources de sa mythologie (en relançant en plus des histoires qu’elle avait laissée en suspens, par exemple) plutôt bienvenu. Elle avait enfin trouvé des ennemis à la hauteur des Originaux avec la Trinité qui, à eux-seuls ont rendus cette saison plutôt plaisante à regarder. Ensuite, The Originals a aussi pris des risques, ce qui après une demie-saison de ronronnement narratif était franchement pas mal.

Lire la suite

The Vampire Diaries : Ma saison 7 en kit… :

Par défaut

 

le-poster-officiel-de-la-saison-7This is it, les ami-e-s! La saison 7 s’est conclue il y a un peu plus d’une semaine. TVD peut donc raccrocher momentanément les crocs ainsi que ses tribulations surnaturelles et sentimentales pour entrer dans sa période d’hibernation annuelle (aussi appelée hiatus estival), avant de s’acheminer gaiement, (à la grande joie de certains, mais aussi grand dam des autres), vers une saison 8.

C’est l’heure du bilan pour une saison relativement honorable, mais aussi franchement décousue. Pour en revenir au titre, on peut même dire que si les pièces du puzzle narratif de la série cette année, s’emboîtent « bien », le tout ressemble furieusement à une de ses vieilles armoires Ikéa un peu bancales, qu’on ne se résout pas à jeter par affection (ou habitude), mais qui ont trop vécues de déménagements pour qu’on puisse décemment leur infliger le calvaire de supporter nos pull-overs un hiver de plus.

Lire la suite